Toni Wirthmüller (Berlin)

Traumspeicher blau 
Mémoire de rêve: bleu

 

Les travaux de Toni Wirthmüller reposent sur des séries d'images et des installations picturales conceptuelles traitant du corps humain, de sa représentation et de sa commercialisation dans les médias. Ils interrogent ces valeurs et leurs métamorphoses. L'artiste s'intéresse aux succédanés du corps, à leur langue, leurs signaux érotiques et leurs codes. Grâce au principe de fragmentation, de montage et de superposition, il met en résonance complexe des éléments picturaux : couleur, ornement, dessin. Lignes dessinées par l'espace, lignes tracées et traces de couleurs traitées de manière abstraite forment ainsi un entrelacs. Il emploie d'autres matériaux pour produire des tranparences, de telle sorte que l'image se déploie sur de multiples couches. Le caractère tactile des surfaces peintes et des structures ouvre ainsi à une approche sensuelle. En décodant les contenus, on saisit la fragilité et les brèches subites où s'infiltrent le quotidien et les médias, et le regard s'ouvre à différentes couches de sens : beauté, laideur, vulnérabilité et éphémère.

Né en 1960 à Munich, Wirthmüller vit depuis 1982 à Berlin, où il a mené ses études à l'Ecole supérieure des Beaux-Arts. A partir du milieu des années 90, il a donné des cours à la UdK (anciennement HdK, l'école supérieure des Beaux-Arts) et à la Facultad de Bellas Artes de Barcelone. De 2000 à 2007, il a enseigné à l'Université Bauhaus de Weimar.

Ses travaux ont été exposés à de nombreuses reprises en Allemagne et à l'étranger. Ils l'ont été récemment entre autres à New York, San Francisco, Hambourg, Munich, Lisbonne et Novosibirsk.