Nina Fasoulido (Berlin)

Trompe-l’œil

Quatre tableaux faisant écho aux quatre carreaux de la fenêtre créent l’illusion de fragments d’un panorama urbain, chacun dans une direction. La S-bahn et le Reichstag d’un côté, de l’autre les toits et des fragments de façades idylliques. La peinture explore les effets caractéristiques du trompe-l’oeil (profondeur et distance, replis de l’espace et imbrications) et offre à l’hôte une perspective artistique intéressante sur les toits de la ville.