Nathalie Daoust (Montreal/New York)

Cabaret

L'artiste prend pour thème de cette chambre le Berlin sulfureux des années Vingt, où la ville connaît malgré la crise économique et l'essor national-socialiste ses années les plus ardentes et frivoles.

Nathalie Daoust s'est fait connaître en tant que photographe en 2002 par son livre "New York Hotel Story". Elle a ensuite réalisé un travail documentaire sur le phénomène des "Love-Hotels" japonais dans son projet "Tokyo Hotel Story". Dans ces hôtels, les couples se retirent dans des chambres aménagées par thème pour vivre leurs fantasmes. À la "Luise", elle aménage elle-même une chambre.

L'atmosphère d'un établissement des années Vingt avec ses velours et brocarts, le lit recouvert de tulle situé sur une estrade, les danseuses érotiques et le son du train Paris-Moscou transportent l'hôte de cette chambre dans le vieux Berlin de Christopher Isherwood. L'artiste explore cet espace entre rêve et réalité et questionne le besoin humain de s'échapper dans l'imaginaire.